L’agriculture Européenne : un échec en perspective

vache

J’ai entendu tout à l’heure quelqu’un expliquer dans le poste que si l’agriculture en France s’industrialise, c’est parce que nous sommes en concurrence avec les autres pays de l’Union Européenne sur le marché européen.

Ce qui est la preuve que l’Union n’en est pas une.

Imagine-t-on un instant que l’Illinois entre en concurrence contre le Kentucky à l’intérieur du marché américain ? Évidemment non, ça serait parfaitement stupide. L’Illinois fait du maïs, le Kentucky produit du bourbon, les deux se complètent et peuvent ainsi inonder le monde de pop-corn et de Jack Daniels.

Pendant ce temps-là, en Europe, la France veut produire le même poulet infâme que l’Allemagne, dans les mêmes usines immondes, pour revendre ces poulets à l’Allemagne qui cherchera à nous refourguer les siens. Plus crétin, y’a pas.

Chaque pays pourrait produire ce qu’il fait de mieux sans chercher à écraser les voisins sur le marché intérieur, et nous pourrions exporter de tout hors Europe avec pas grand-monde pour nous faire concurrence vu la diversité de production qu’on pourrait ainsi avoir. Une diversité sans doute sans égal dans le monde.

De plus, penser qu’en faisant la même merde que d’autres on s’en sortira économiquement n’est franchement pas plus intelligent. Éloignons-nous un instant de l’Europe et allons au Japon. Prenons l’exemple de la viande de bœuf de Kobé. C’est une viande d’une qualité supérieure à tout ce qu’on peut connaître ici en matière de viande. Une toute petite production pour une viande d’exception. Le prix de base de cette viande est de 300€ le kilo. Et ça peut aller bien au delà selon les morceaux. Et non, je n’ai pas mis un 0 de trop.

Nous avons en France une tradition paysanne capable de produire des produits très haut de gamme et autrement plus respectueux de l’environnement que l’agriculture industrielle. On pourrait choisir de renforcer cette agriculture-là, celle qui produirait peu, mais extrêmement bien, des produits que le monde entier voudrait s’arracher à prix d’or. Ben non. On va juste faire de la merde uniformisée et ne pas comprendre pourquoi on se casse la gueule économiquement.

La France manque d’imagination, l’Europe manque du courage d’exister pleinement.

Publicités

À propos de Tagrawla Ineqqiqi

Auteur, mécréante, vachère, grande consommatrice de pop-corn politique. Voir tous les articles par Tagrawla Ineqqiqi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :