Bruegel, le moulin et la croix.

19821754

Nous connaissons tous les tableaux du peintre flamand Pieter Bruegel, malheureusement ce très beau film est passé inaperçu. L’originalité de cette œuvre est complète. Pour commencer, une co-production polono-suédoise a déjà quelque chose de surprenant. Ensuite, un film non muet où tous les dialogues tiennent sur une page A4 (recto simple), ça n’est pas commun. Enfin, avoir choisi Charlotte Rampling, au passé cinématographique sulfureux, pour incarner la vierge Marie, il fallait oser.

L’ensemble est une succession de tableaux vivants absolument sublimes. Le travail sur la lumière est une parfaite réussite. On nous plonge dans la vie quotidienne des Flandres au XVIe siècle, sans fioriture, sans poncif, un peu comme si on avait réussi à poser une caméra dans le passé. Et surtout, tout au long du film, Bruegel lui-même incarné par Rutger Hauer, nous explique son tableau Le Portement de croix. On découvre alors à quel point cette œuvre est avant tout politique : les Flandres sont alors occupées par les très catholiques Espagnols ; l’Inquisition, que personne n’attend (*), assassine sans vergogne et Bruegel dénonce cette occupation à sa façon.

Bruegel, le moulin et la croix est un film d’un genre très particulier, à l’esthétique irréprochable et on se prend à rêver d’une série qui ferait le même travail sur les tableaux les plus célèbres de l’histoire.

 

800px-Pieter_Bruegel_d._Ä._007

* Désolée, je n’ai pas pu résister.

Publicités

À propos de Tagrawla Ineqqiqi

Auteur, mécréante, vachère, grande consommatrice de pop-corn politique. Voir tous les articles par Tagrawla Ineqqiqi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :