Mitsuba – Aki Shimazaki

1301616-gf

Après avoir lu des critiques unanimes sur cet ouvrage, et étant en général sensible à la littérature japonaise, je m’attendais à un livre dur et sans concession sur le culte de l’entreprise propre à ce pays. C’est peut-être l’effet qu’il a fait aux lecteurs peu informés des réalités nippones, pour ma part, je l’ai trouvé bien léger sur le sujet. En outre, l’auteur est incapable de laisser flotter le suspens : le manque de finesse dans l’écriture nous fait immédiatement deviner ce qu’elle tente bien maladroitement de nous cacher.

Le personnage principal est si incroyablement naïf qu’il en devient transparent : présenté comme quelqu’un d’intelligent, il apparaît vite comme un idiot, à être ainsi le seul à ne rien voir venir. On pourrait croire un lecteur occidental du roman découvrant le Japon et tombant des nues face à la découverte de leur culture d’entreprise qui n’est pourtant pas un mystère…

Mitsuba est plus une grosse nouvelle qu’un roman et se lit d’autant plus vite que l’écriture manque cruellement de relief. Voilà un livre qui comblera éventuellement un trajet en train, sans laisser de souvenir à long terme.

Publicités

À propos de Tagrawla Ineqqiqi

Auteur, mécréante, vachère, grande consommatrice de pop-corn politique. Voir tous les articles par Tagrawla Ineqqiqi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :