Le Dernier juif – Noah Gordon

51WAK85RYCL._SL500_AA300_

Nous sommes en Espagne, sous le règne d’Isabelle. Après les avoir ruinés et malmenés autant qu’il était possible, le pays, sous l’impulsion de l’Inquisition, décide d’expulser tous les juifs qui y résident. La conversion au catholicisme ne résout d’ailleurs pas le problème pour un certain nombre d’entre-eux, accusés malgré tout de pratiquer leur religion d’origine clandestinement.

C’est dans ce contexte historique bien sombre qu’évolue le dernier juif d’Espagne, après le massacre de sa famille. D’apprentissages en aventures, il se construit un destin singulier.

Le principal mérite de ce roman est de rappeler un pan de l’histoire sans doute trop méconnu. Le style est simple et efficace, mais peut-être justement un peu trop simple. C’est un livre agréable à lire qui trouvera facilement sa place entre deux œuvres plus conséquentes. En effet, le récit manque de maturité. Les quelques rebondissements de l’histoire manquent de surprise, et la conclusion est exactement celle à laquelle on s’attend dès les premiers chapitres. Beaucoup de passages sont d’ailleurs très prévisibles, ce qui est toujours décevant. On aurait en outre apprécié une plus ample documentation historique : le contexte s’y prêtait amplement. On passe avec Le dernier juif un moment de lecture agréable, mais il n’est pas de ces livres qui marquent durablement la mémoire.

Publicités

À propos de Tagrawla Ineqqiqi

Auteur, mécréante, vachère, grande consommatrice de pop-corn politique. Voir tous les articles par Tagrawla Ineqqiqi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :