Blast tome 4 de Manu Larcenet

2342

C’est un exercice périlleux que de faire une série en quatre tome : on tient le lecteur en haleine trois tomes durant, il se précipite dès la sorti du quatrième pour enfin connaître toute l’histoire de Polza Mancini et on ne peut pas le décevoir en terminant la saga comme un de ces mauvais films où le combat final confine au ridicule tant tout y est exagéré.

Et bien Manu Larcenet a parfaitement réussi cet exercice. Je me refuse à vous dévoiler ici la fin tant attendue de Blast – quelques critiques professionnels s’en sont déjà lamentablement chargés – , sachez toutefois que vous aurez une explication sur la nature des  « Blast » de Mancini. Sachez aussi que cet opus n’est pas plus joyeux que les précédents tout en étant le plus surprenant.

La qualité des planches est au rendez-vous, avec une brève incursion d’un vieux complice de Larcenet qui amène un peu de lumière sur cette sombre affaire.

Mention spéciale à l’éditeur qui semble avoir intégré le 21è siècle dans ses méthodes : vous trouverez à la fin de cet œuvre un code pour télécharger l’album adapté pour les tablettes numériques.

Je vous révèle tout de même à peine un détail : quand vous aurez tourné la dernière page de ce dernier épisode, je gage que vous reprendrez la lecture de l’œuvre intégrale avec un nouveau regard.

Publicités

À propos de Tagrawla Ineqqiqi

Auteur, mécréante, vachère, grande consommatrice de pop-corn politique. Voir tous les articles par Tagrawla Ineqqiqi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :