Mary Read, femme et pirate.

bonread

Mary Read est née en Angleterre à la fin du XVIIème siècle. Sous un premier habit masculin, elle trouva d’abord un emploi de valet de pied, puis s’enrôla sur un premier navire avant de s’engager dans l’armée, toujours, évidemment, déguisée en garçon. Elle combattit comme fantassin en Flandres et en Hollande.

Y ayant reprit la jupe, elle y rencontra un maréchal des logis qu’elle épousa. Ils ouvrirent ensemble une auberge, mais, quatre ans plus tard, son mari décéda et l’auberge ferma. Mary se fit alors à nouveau passer pour un homme et s’engagea à bord d’un navire marchand hollandais sous le nom de Willy Read. Ce navire fut attaqué et capturé par des pirates anglais. Elle fit alors le choix de rejoindre leurs rangs, sans révéler son sexe.

C’est au cours de ce voyage qu’elle rencontra le célèbre pirate Jack Rackam et sa compagne Anne Bonny, qui se déguisait elle aussi en homme et se faisait appeler Adam Bonny. Rackham enrôla Mary Read, croyant avoir affaire à un homme. Intrigué par l’amitié qui la lie à Anne Bonny, il ne découvrira que plus tard qu’elle était une femme.

A cette époque, les pirates étaient traqués comme jamais et plusieurs bâtiments de guerre britanniques furent envoyés à la poursuite du navire de Rackham. Mais il en fallait plus pour impressionner ces trois-là. Plus téméraires et féroces que jamais, ils attaquèrent et capturent sans relâche les navires qui passaient à portée de canon. L’un de ces navires était le Royal Queen que commandait l’ancien amant de Anne Bonny : le capitaine Hudson. Anne parvint à séduire Hudson et à le convaincre de l’embarquer sur son navire. Une fois à bord, elle réussit à éviter de passer la nuit avec lui en le droguant. Elle aspergea alors avec de l’eau toutes les mèches des canons et retourna avec les pirates. Le jour suivant, le Revenge de Rackham engagea le combat avec le Royal Queen, alors incapable de riposter. La bataille fera une seule victime : le capitaine Hudson, tué de la main de Mary.

En octobre 1720, les troupes du capitaine Barnet, envoyées par le gouverneur de la Jamaïque capturèrent le navire de Rackham, dont Mary Read et Anne Bonny. Ces deux femmes furent écœurées de voir les pirates n’opposer que très peu de résistance : saouls pour la plupart, ils se laissaient prendre sans réellement combattre. Elles en tueront donc deux et en blesseront plusieurs, non sans les traiter de lâches entre deux coups de feu.

Il faudra plus d’une heure de combat avant que les deux femmes rendent les armes, seules face aux troupes de Barnet.

Tous les pirates du bord furent condamnés à la potence. Jack Rackham demanda à voir sa femme une dernière fois, mais y trouva sans doute peu de réconfort :

« Si vous aviez combattu comme un homme, vous ne seriez pas dans le cas de mourir comme un chien ! » lui Anne.

Les autorité hésitèrent à pendre les deux femmes, surtout Mary Read qui était enceinte. Elle prononça alors une apologie de la peine de mort qu’elle risquait, discours qui laissa l’assemblée médusée :

« Si les pirates n’étaient pas exécutés, les poltrons ne seraient pas retenus par la peur et l’océan ne serait couvert que de canailles. »

Elles moururent toutes deux en geôle peu de temps après.

On raconte qu’avant d’achever un homme qu’elle venait de vaincre, Mary leur dévoilait son sexe pour leur montrer qu’une femme pouvait se battre tout aussi bien qu’un homme.

Publicités

À propos de Tagrawla Ineqqiqi

Auteur, mécréante, vachère, grande consommatrice de pop-corn politique. Voir tous les articles par Tagrawla Ineqqiqi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :