Journal himalayen de Mircea Eliade

9782851974556

Journal himalayen est la compilation des notes de voyage de Mircea Eliade en Inde, à la fin des années vingt. Il a vingt et un ans quand il entreprend ce voyage, est fraîchement diplômé de philosophie et parle déjà plusieurs langues. Il n’a alors pas encore entrepris ce qui deviendra l’œuvre de sa vie : une vision comparée des religions.

On devine facilement entre ces lignes l’influence qu’auront eu ce voyage et ce pays sur ses choix de recherches ultérieurs. C’est avec une langue riche et superbe qu’Eliade nous décrit la diversité des paysages indiens, un climat fait tantôt de chaleur écrasante, tantôt de vents froids ; on ressent toute la sauvagerie de la jungle et la désolation des déserts d’altitude, le rouge du Rajasthan nous explose au visage et la mousson manque de nous emporter et, comme tout récit ayant l’Inde pour sujet, les innombrables odeurs et les couleurs sont partout présentes.

Eliade apparaît très marqué par l’ouverture d’esprit des religieux Hindous. De monastères en pèlerinages, on entend les conversations qu’il entreprend avec ses maîtres indiens, conversations qui n’ont jamais pour but une éventuelle conversion mais bien un échange intellectuel enrichissant pour toutes les parties. On assiste aussi avec lui à la brutalité de la répression du mouvement pour l’indépendance de l’Inde et à la méfiance des Indiens à l’égard des blancs, facilement assimilés aux Anglais.

Au travers de ses notes de voyage, on n’accompagne pas seulement Mircea Eliade dans sa découverte de l’Inde, on découvre aussi à la fois une réalité historique et quelques bribes de compréhension de la religion Hindoue. On sent aussi chez l’auteur une réelle curiosité de l’autre exempte de préjugés.

Cet ouvrage constitue une excellente entrée en matière avant d’aborder les travaux universitaires de l’auteur, d’autant qu’il est facile d’accès.

On a un seul regret à la lecture de cette œuvre : cet ouvrage est malheureusement truffé de coquilles, de conjonctions et d’articles partitifs manquants. Le plaisir qu’on prend à la lecture en est ponctué de quelques grimaces qu’une relecture par un correcteur compétent aurait pu éviter.

Ouvrage découvert dans le cadre de l’opération Masse Critique de Babelio.

Publicités

À propos de Tagrawla Ineqqiqi

Auteur, mécréante, vachère, grande consommatrice de pop-corn politique. Voir tous les articles par Tagrawla Ineqqiqi

2 responses to “Journal himalayen de Mircea Eliade

  • derynnaythas

    son étude comparative de la métallurgie et mythologie babylonienne m’a inspiré pas mal de pistes à développer pour donner un peu de consistance dans le cadre d’un univers de jeu de rôles, sinon un peu trop léger pour qui veut s’immerger avec cohérence et structure 🙂

    • Tagrawla Ineqqiqi

      Et pour le coup, il s’agit là d’écrits de jeunesse qui n’apportent pas grand-chose de matière. Ses écrits sur les mythes et religions comparés sont infiniment plus nourrissants !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :