Bleu presque transparent – Ryû Murakami

Bleu-presque-transparent

 

Un groupe de jeunes adultes s’abîme dans le sexe, les drogues et le rock ‘n roll. Quelques journées de leur vie sont décrites avec la précision habituelle de la plume de Ryû Murakami : dissection d’un quotidien fait de sexe en groupe et tarifé avec les soldats d’une base américaine, shoots, pilules, bad trips, errance, violence et absence de perspectives pour une jeunesse en désespérance. Tout y est. Cela se passe à Tokyo, mais cela pourrait se dérouler de même à Détroit ou à Paris.  L’histoire évolue dans les années soixante-dix mais pourrait tout autant se tenir aujourd’hui. Bleu presque transparent est le premier roman de cet auteur. Il annonçait déjà son regard acéré sur les conséquences humaines d’un monde en déliquescence.

 

Publicités

À propos de Tagrawla Ineqqiqi

Auteur, mécréante, vachère, grande consommatrice de pop-corn politique. Voir tous les articles par Tagrawla Ineqqiqi

2 responses to “Bleu presque transparent – Ryû Murakami

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :